Présentation des études

Le programme des études comprend deux cycles de base : le 1er cycle sanctionné par le grade de bachelier en médecine vétérinaire (BMV), 180 crédits en 3 ans, et le 2e cycle sanctionné par le grade de Docteur en médecine vétérinaire (GMV), 180 crédits en 3 ans.

L'Université de Liège est la seule institution francophone de Belgique habilitée à organiser le 2e cycle et à délivrer le grade de médecin vétérinaire.  A l'issue de la formation des 6 années, le diplômé acquiert le droit de porter le titre professionnel de médecin vétérinaire.

Le programme des cours de la première année de BMV comporte essentiellement des cours de base : physique, chimie, mathématique, biostatistique et biologie. Une formation en pratique de l'anglais général y est associée et poursuivie tout au long des 6 années d'études.

L’étudiant doit réaliser un stage d’immersion en milieu animalier (SIMA) obligatoire pendant la période de vacances. Ce stage (deux fois une semaine) pourra être réalisé dès l’inscription en 1er BMV et au plus tard avant la délibération du 2e BMV.

En 2e et 3e années du BMV, sont dispensées des matières nettement orientées vers la connaissance de l'animal "normal", telles que l'anatomie, l'embryologie, l'histologie, la biochimie, la physiologie, la génomique animale, l’ethnographie, l’appréciation des animaux domestiques, la microbiologie et l’immunologie générales, et l'éthologie animale.  S'y ajoute une initiation à la santé publique vétérinaire.

Les 3 années du GMV ont pour objectif de former les étudiants à la propédeutique, au diagnostic et au traitement (préventif et curatif) des pathologies infectieuses (virales ou bactériennes), parasitaires, nutritionnelles, métaboliques, génétiques ou chirurgicales des animaux de compagnie (chiens, chats, chevaux, oiseaux, …) ou de production (bovins, ovins, porcins, caprins, lapins, poulets, poissons). La démarche est individuelle (l’animal malade) ou collective (le troupeau malade).

Une telle formation ne peut s'acquérir sans un enseignement théorique poussé qui se trouve complété par des formations non seulement pratiques mais également cliniques et paracliniques.   Les étudiants fréquentent en effet en 2e et 3e années du GMV les cliniques médicale, chirurgicale, obstétricale relatives aux animaux de compagnie et aux animaux de production mais aussi les cliniques aviaire, porcine ou encore d'autopsies et d’imagerie médicale. Ils reçoivent également des enseignements paracliniques délivrés par les services des productions animales, de biochimie, de bactériologie, de parasitologie, de virologie et de pharmacologie. Enfin, ils participent aux formations dispensées par le département des sciences des denrées alimentaires.

Au cours des 2e et 3e années du GMV, les étudiants doivent réaliser une recherche personnelle qui se concrétisera sous la forme d'un travail de fin d'études défendu oralement à la fin du  3e GMV.

Les étudiants de dernière année réalisent deux stages de 6 semaines (ou 1 seul stage de 12 semaines) chez un praticien, dans un laboratoire privé ou public, une université étrangère ou dans l’un des services facultaires.

 

Outre les cycles de base, il existe les « masters complémentaires » qui sont des spécialisations de 2e cycle ouvertes aux porteurs d’un master « générique ». Le seul diplôme de 3e cycle est le « doctorat en sciences vétérinaires » (PhD).

A la FMV, les études de spécialisation organisées sont les suivantes :

Version imprimable Page mise à jour le 04/02/2014